pic-vert-400-curieux.jpg

Le pic vert

Au coeur de l'été, le pic vert affectionne la drink station. Le plus souvent, c'est pour se désaltérer. Il signale son arrivée dans le voisinage par ses cris puissants. Il reste discret pendant quelques minutes, le temps de s'assurer qu'il n'y a personne dans les parages et qu'il pourra se poser en toute sécurité sur le plateau de la drink station. Les premières fois, il accompagnait son petit dernier qui ne savait pas encore comment s'y prendre...

Lire la suite

vallee-des-saints-conogan.jpg

La vallée des saints

Voilà un projet aussi fou qu'ambitieux qui fédère bon nombre de bretons. Il puise sa source dans les racines profondes de la Bretagne. La plupart de ces saints ont traversé la Manche en provenance du Pays de Galles et de la Cornouailles pour fonder une communauté à travers l'Armorique. Leur histoire qui ressort  au grand jour à Carnoët est un mélange de légendes et de miracles païens ou chrétiens. Tous ces noms qui ressurgissent grâce à ce projet, rappellent un village, un lieudit ou une chapelle bretonne.

Lire la suite

oiseaux-cheveche-nourrissage-lombric-400.jpg

Nourrissage des chevêches

La hulotte a quitté les lieux. Les chevêches adultes peuvent chasser et nourrir sans inquiétude leur petite famille. Fin mai début juin, elles apparaissent vers 21h, se perchent sur un promontoire et scrutent le sol à la recherche d'une proie. En ce début de soirée, elles prennent leur temps. Il semble qu'à cette heure, les grosses proies que sont les micro-mammifères soient privilégiées. La femelle est sans doute à l'intérieur du nid. Quand le mâle ramène une proie, elle se charge de la découper si besoin et de répartir  la nourriture entre les petits. Vers 22h30, les allers-retours s'intensifient. En fait c'est l'heure où les gros insectes comme les lucanes sortent. La chevêche n'a aucun mal à les repérer et les attraper.

Vu le nombre d'allers retours, la petite famille doit être conséquente, cette année encore...

Mots clés: cheveche nourrissage mulot lombric lucane

Lire la suite

Dans la forêt, la vue de mon affût sous-bois.

Dans les sous bois

Cela fait quelques années que je fréquente ce petit vallon envahi par la végétation situé à quelques centaines de mètres de la maison. Au début de l'été, l'accès y est difficile, les fougères et les ronces se développent rapidement et on est vite submergé. Au début du mois de mai, la caméra infrarouge a confirmé la présence régulière de renards, chevreuils, blaireaux, martres et parfois de gros rats... J'ai donc installé un affût destiné à rester plusieurs mois dans une clairière traversée par un chemin bien marqué par le passage fréquent des mammifères. Le cadre est magnifique quand les premiers rayons de lumière pénètrent dans le sous bois, vers 7h. Un mammifère ne ferait qu"agrémenter le tout

Fin juin, après la saison de nourrissage des chevêches, je m'installe tous les 2 ou 3 jours dans l'affût bien avant le levé du jour vers 5h du matin...

Mots clés: sous-bois renard blaireau martre

Lire la suite

Les photos de ce site sont soumises à copyright, leur reproduction est interdite sans l'accord de l'auteur. Pour toute utilisation, merci de me contacter via le "contact".

Adresse :

Lieu dit Kerlodac'h 22740 PLEUMEUR-GAUTIER

N° téléphone   

02 96 16 32 09  -   07 83 99 18 95

N° SIRET       849 144 893 00011

Créé par Michel Méar avec YOOtheme Pro


En navigant sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies.