La saison 2020 en ce qui concerne les chevêches commence sous les meilleurs hospices.

Depuis que les vents se sont calmés, elles préparent leur nidification et tous les soirs à la tombée de la nuit,....

Après la saison 2020 qui s'est mal terminée avec l'échec de la couvaison à la mi-juin, l'inquiétude demeurait même quand le couple de chevêches s'accouplait régulièrement au mois d'avril ou quand la femelle s'est faite discrète pendant la couvaison. Fin mai début juin, le mâle nous a gratifiés de nombreux passages autour de la drink station pour le plaisir des stagiaires.

Début juin, le nourrissage s'est intensifié jour après jour. Plus je voyais les micromammifères "voler" vers le nid, plus l'inquiétude s'estompait...

Une "drink station" est à la fois un abreuvoir et une piscine pour oiseaux. L'eau leur est indispensable. Pour les photographes, ce serait plutôt un studio dans lequel on peut gérer le cadre et les arrières plans.

Au printemps 2017, je me suis lancé dans la construction d'une drink station au fond du jardin en commençant par le plan d'eau, une piscine olympique pour passereaux : 6 mètres de long et 2 de large. Comme les oiseaux se baignent dans très peu d'eau, la profondeur du bassin est d'environ 15cm et se termine en pente douce pour que toutes les espèces trouvent la profondeur adaptée.

La moisson à la "drink station" a été une nouvelle fois riche. Quand il a fait chaud et que le voisin a coupé le foin les chevêches adultes sont venues soit pour chasser dans le pré des chevaux soit pour boire dans la piscine.

De nouvelles espèces sont venues enrichir le catalogue de photos. prises depuis l'affût de la piscine.

En 2020 la femelle pic épeiche est devenue une adepte de la piscine, pas pour s'y baigner mais simplement pour venir picorer les friandises des passereaux sur les vieux troncs qui servent de décoration.

Elle ne doit pas nicher bien loin car les aller retour sont incessants...

Le mois de mai aura été plutôt prolifique à la "drink station". 22 espèces photographiées dont une première pour la fauvette grisette. Ce qui porte à 29 le nombre d'espèces photographiée au bord ou dans la piscine.

Incontestablement, les vedettes du mois aurons été le pic épeiche qui semble venir plusieurs fois par jour, le geai qui viens aléatoirement en s'assurant qu'il ne sera pas dérangé et que les pies ne vont pas l'embêter.

Non, ce n'est pas parce qu'elles buvaient autre chose, en fait elle boivent rarement.Elles doivent trouver dans leur nourriture, l'eau suffisante

Ce n'est pas parce qu'elles se baignent, non plus...

Les photos de ce site sont soumises à copyright, leur reproduction est interdite sans l'accord de l'auteur. Pour toute utilisation, merci de me contacter via le "contact".

Adresse :

Lieu dit Kerlodac'h 22740 PLEUMEUR-GAUTIER

N° téléphone   

02 96 16 32 09  -   07 83 99 18 95

N° SIRET       849 144 993 00011

Créé par Michel Méar avec YOOtheme Pro


En navigant sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies.